Trichopria drosophilae
parasitoïde de Drosophila suzukii

Ce parasitoïde, des mouches du genre Drosophila distribué dans le monde entier, a montré une adaptation rapide à un nouveau ravageur, la drosophila à l’aile tachetée.
Les femelles de Trichopria cherchent les pupes de Drosophila suzukii et déposent un œuf à l’intérieur des larves, leur développement les tues rapidement.
Contrairement à d’autres parasitoïdes, Trichopria drosophilae est capable de surmonter la forte réponse immunitaire manifestée par la larve du SWD, et après un développement complet, un nouveau parasitoïde adulte émerge de la pupe perçant un trou sur sa surface.
Chaque femmelle Trichopria peut tuer jusqu’à cent SWD avec un cycle de vie d’environ 3 semaines. Trichopria est le résultat d’une coopération entre plusieurs instituts de recherche, dans le but d’introduire une solution propre à l’invasion incontrôlée de ce parasite exotique en Europe.
Trichopria drosophile est destiné à une utilisation basée sur des rélachés répétés et préventifs dans la culture, mais aussi autour d’elle et même avant que la culture ne soit attaquée, afin d’établir une population d’ennemis pour entraver le développement de D.suzukii.
Trichopria est une espèce présente dans la plus grande partie de l’Europe et présente dans tous les habitats. Il doit constituer la base d’une véritable stratégie intégrée de lutte antiparasitaire basée non seulement sur les pesticides mais qui pourrait en fait réduire leur utilisation.

Laisser un commentaire

Retour haut de page