Orius laevigatus
prédateurs des thrips

L’Orius laevigatus est un anthocoridae prédateur largement utilisé pour le contrôle des thrips (en particulier Frankliniella occidentalis). Son utilisation réussite est rapportée principalement sur les cultures horticoles et en plein champs, avec un intérêt particulier pour le poivron, fraise, aubergine et quelques cultures d’ornement.

Tous les stades du prédateur se nourrissent activement sur les thrips, ils peuvent utiliser aussi d’autres sources d’alimentation alternative comme le pollen et d’autres phytophages dont on cite les acariens, pucerons et autres petits insectes. Comme sa proie, l’Orius laevigatus préfère bien les fleurs, principalement ceux riche en pollen, sur les quelles se nourrie en absence de proie.

L’adulte, de 3 mm de longueur et d’une couleur noirâtre, est un insecte très mobile et vorace. Les stades juvéniles plus claires sont dépourvue des ailes, mais sont aussi mobile et des prédateurs actives. A environ 25°C, le développement de l’œuf à l’adulte nécessite deux semaines.

O. laevigatus est disponible dans des flacons de 500, 1.000 ou 2.000 individus (LeviPAK).

Les lâchers doivent être répétés, en 1 à 2 individus par m2, à partir des premières observations des thrips ou même avant, en présence de fleurs, afin d’anticiper le plus possible l’installation du prédateur dans la culture.

Laisser un commentaire

Retour haut de page