Anagyrus vladimiri
parasitoïde de cocheneille farineuse

Anagyrus vladimiri est un hyménoptère Encyrtidés qui vit comme parasitoïde aux dépens des cochenilles farineuses. La femelle adulte, d’environ 2 mm, a une coloration caractéristique de couleur brune-rouille avec en particulier des striations grisâtres sur la poitrine et des antennes blanches dont l’arbre est grand, discoïde et presque tout noir. Le mâle, plus petit, est de couleur noire avec des antennes régulières et riches en soie. Les membres sont clairs pour les deux sexes. Anagyrus vladimiri est une espèce typique du bassin de la Méditerranée où elle est active du printemps jusqu’à l’automne avec un cycle d’environ 3-4 semaines. Elle est employée pour des programmes de lutte biologique sur vigne, agrumes ainsi que sur des plantes ornementales ou en serre, contre Planococcus ficus et P. citri. Elle dépose ses œufs dans les larves des deuxième et troisième stades mais aussi sur les femelles immatures. Sa capacité de recherche est très élevée et par conséquence être utilisée à un niveau bas d’infestation pour des relâchés fin Avril début Mai en plein champ. Anagyrus250 contient 250 adultes du parasitoïde qui va simplement être relâché aux environs des plantes pour une action rapide et sans risque de prédation par les fourmis. La dose d’emploi va de 2.000 à 3.000 individus par hectare selon les cas. En cas d’infestations déjà évidentes l’emploi contre les cochenilles peut être bien combiné avec celui de deux prédateurs Nephus et Cryptolaemus.

Laisser un commentaire

Retour haut de page