Amblyseius swirskii
prédateur d’aleurode et de thrip

Amblyeius swirskii est un acarien phytoseiid originaire de la zone orientale de Méditerranéen. Il est plus adapté aux conditions climatiques chaudes. Cet acarien est considéré comme un prédateur généraliste qui se nourrit non seulement sur les œufs et formes juvéniles d’aleurodes mais aussi sur le pollen, les petites larves des thrips et autres petits insectes. Comme les autres phytoseiides du même genre, A. swirskii ne peut pas être distingué à l’œil nu, son corps est piriforme de couleur blanchâtre qui varie en fonction du régime alimentaire. Grâce à sa rusticité et à son régime alimentaire varié, A. swirskii est en mesure de s’installer facilement sur diverses cultures comme le poivron, l’aubergine, les cucurbitacées surtout dans les zones chaudes et lumineuse, son activité diminue en hiver. Le cycle de développement d’A. swirskii est très rapide, le taux de population du prédateur peut atteindre un niveau élevé en présence de pollen et de proies vivantes. Ce prédateur est utilisé dans les programmes de lutte biologique contre les mouches blanches et les thrips. Quand le risque d’attaque des ravageurs est élevé, il est recommandé de l’associer à d’autres prédateurs spécifiques (notamment Orius laevigatus et Eretmocerus mundus).
Ambyseius swirskii est disponible sous forme de bouteille de 50000 individus ou de sachets de 250 individus. Son introduction doit être précoce pour anticiper son développement sur la culture à raison de 50 à 100 individus par m² selon les situations.

Laisser un commentaire

Retour haut de page